Carausius morosus

Fiche d’élevage.

Carausius morosus Sinéty.

Classification.
Sous-ordre : Anareolatae
Famille : Hétéronémiidae
Sous-famille : Lonchodinae
Tribu : Lonchodini

Origine.
Sud de l’Inde et région Indonésienne.

Description et élevage.
Carausius morosus est une espèce appelée souvent phasme bâton en raison de sa faculté à devenir immobile au moindre dérangement. Les pattes sont alors plaquées le long du corps et l’insecte se laisse parfois tomber au sol.

En élevage, on ne connaît que les femelles qui sont aptères. Les mâles existent dans leur pays d’origine et sont pourvus d’ailes. Les élevages sont donc parthénogénétiques.

Les adultes mesurent 80 à 100 mm et sont de couleur verte à brune avec deux taches rouges sur la face interne des fémurs antérieurs. Cette couleur est variable en fonction de l’humidité et de l’âge de l’insecte. Les jeunes sont plus clairs alors que les plus âgés sont plus sombres allant parfois jusqu’à noir. D’autre part, les insectes élevés dans une atmosphère sèche et chaude auront tendance à être brun-sombre alors que ceux élevés à une température plus basse dans une enceinte saturée d’humidité seront vert-clair.

Les oeufs ressemblent à de petits grains de couleur marron avec un opercule clair bien visible. Lors de la ponte, les oeufs tombent au sol au hasard. Chaque femelle peut alors pondre entre 300 et 600 oeufs. L’incubation est d’environ 100 jours. Les oeufs sont placés dans une boîte contenant du sable humide et reposent sur un voile de tulle.

A leur naissance, les jeunes mesurent une quinzaine de millimètres. Ce sont d’abord les crochets des pattes avant qui sortent puis, l’insecte se courbe pour sortir la tête et le reste du corps. Il arrive parfois qu’à la sortie de l’oeuf les pattes restent jointes, retenues par la poche embryonnaire. Il faut alors intervenir pour libérer le jeune. Au premier stade, les jeunes sont très mobiles. Le développement se fait sur 3 à 5 mois durant lesquels l’insecte va muer cinq fois. La durée de vie est d’environ un an.

L’élevage se fait dans un vivarium grillagé ou vitré (une combinaison des deux permet de conserver une bonne humidité). La température est d’environ 20°C. Il est nécessaire de vaporiser régulièrement notamment le soir car ces insectes ont des moeurs plutôt nocturnes. Toutefois, il ne faut pas que le feuillage soit trop mouillé au risque de voir les jeunes se noyer en restant collés.

Nourriture : ronce, rosier, lierre, chêne, troène...